Bérengère Vétal

Psychologue sociale, Bérengère accompagne les adolescents, les jeunes adultes et les adultes dans leurs projections professionnelles ou dans leurs réflexions cursus / métiers.

Son champ d’intervention est large car ses connaissances de la psychologie du développement lui permettent de travailler avec les adolescent.e.s, les jeunes adultes ou les adultes, d’une approche individuelle (en face à face) à une approche collective (ateliers ).
Par ailleurs, Bérengère fait des interventions d’information et de conseil dans des écoles de Francfort et du bénévolat
– dans une ressourcerie à Francfort depuis 4 ans,
– dans l’accompagnement à l’orientation pour l’association BRIO (Nantes).
Précédemment, elle était « marraine » de jeunes pour « un jeune-un emploi » et « marraine » d’entrepreneurs en rebond au sein de l’association 60 000 rebonds.

Son parcours

Diplômée en 1998 d’un Master 2 de psychologie intitulé Psychologie Sociale et Interventions Psychosociologiques, c’est par le recrutement et l’approche directe que Bérengère se lance sur le marché de l’emploi.

La belle idée que l’on peut s’épanouir par / dans le travail anime sa volonté d’une adéquation qualitative entre un.e candidat.e et un secteur d’activité / une entreprise / une équipe / un poste.

Dans un premier cabinet de conseil RH ancré sur la place nantaise, Bérengère travaille 10 ans à la sélection de personnes pour ses clients industriels ou société de services, puis les missions s’ouvrent vers davantage d’accompagnement individuel pour favoriser le développement des collaborateurs dans leur contexte professionnel. En 2007, elle décroche l’ habilitation Bilan de Compétence pour le cabinet ce qui lui permet de développer ce pan d’intervention.

C’est en 2011 que Bérengère rejoint une petite structure nantaise toute jeune. L’entreprise est « agile comme une sardine » ! Elle peut mener, auprès des entreprises industrielles et de service, des missions de recrutement (tout type de poste : campagne de recrutement d’opérateurs jusqu’au recrutement de cadres dirigeants) ainsi que des interventions psychosociologiques. Pendant 6 ans, le cabinet se développe et les prestations sont toujours « taillées sur mesure » afin de s’adapter aux enjeux et aux contextes psycho-sociaux des entreprises. Les situations de burn-out, par exemple, rendent nécessaires les interventions psycho-sociales auprès de la personne fragilisée comme auprès de l’équipe et du management avant comme pendant le retour du collaborateur qui s’est absenté. Ainsi, les différentes prestations conduites ont comme finalité de :

Arrivée à Francfort depuis quelques années, les outils web me libèrent des contraintes géographiques et je travaille en visio ou en présentiel, depuis Francfort ou depuis la Loire-Atlantique auprès des lycéens (+3èmes) des lycées français en France comme à l’étranger. Le système éducatif français, je maîtrise ! Parcours Sup’, réforme du Bac, j'assure et je rassure ! Nouveaux cursus et nouveaux métiers, j'actualise constamment et régulièrement car les nouveaux métiers arrivent avant les formations donc il faut être au taquet!!

Bérengère 
PS : titulaire du
Zertificat zur Berufsqualifikation als psychologin von Berufsverband Deutscher Psychologinnen und Psychologen(BDP)

Interview de Bérengère

Bérengère, pourquoi cette activité ? Pourquoi maintenant ?

Quand on a entre 15 et 17/18 ans, c’est difficile de trouver sa voie… Et quand on est parents de jeunes, on a envie d’éclairer sur la base de ce que l’on connait et en même temps on souhaite que son enfant fasse son propre choix. Le questionnement d’une tierce personne formée et outillée facilite ce décryptage et cette élaboration. L’idée est bien entendu aussi de sécuriser le ou les choix de parcours.

Je me souviens de mon mal-être quand, une fois sur les bancs de la fac, je me suis rendue compte que les cours de droit et d’économie que j’écoutais n’étaient pas faits pour moi, que cela ne me semblait ni une voie ni une possibilité d’épanouissement… Je me souviens de ce sentiment d’ennui, de peur et de perte de temps et le pire… C’est que je ne suis pas la seule à m’être trompée… Chaque année ce sont quelques 30% de jeunes qui changent d'orientation, ces changements sont plus ou moins bien vécus par les étudiants et, que ce soit financièrement ou moralement, c'est coûteux ! Donc : plus on se renseigne, plus on murit, et plus on murit, mieux on se projette…!

Il arrive que les perceptions que l’on a d’un métier soient biaisées positivement (idéalisées) ou au contraire, négativement. Mon expérience dans le recrutement m’a permis de faire la connaissance de nombreux métiers, d’entrer dans la culture d'entreprise de nombreux clients pour mieux recruter. C’est forte de ces éléments ainsi que d’une veille régulière sur les métiers que je peux aujourd’hui accompagner les adolescents, les jeunes adultes et adultes dans leurs réflexions, leurs projections professionnelles, en apportant un principe de réalité sur les idées reçues.

L’oreille et le regard psy pour une déontologie psy, avec une vue objective et posée, des échanges authentiques et sincères : oui ! Cela s'appelle aussi le respect de la parole donnée, en toute confidentialité et discrétion. Cependant, je ne suis pas thérapeute et je me laisse la possibilité de proposer une approche dédiée auprès de cliniciens formés et aguerris si le mal-être de la personne le nécessite.

Durant toute leur vie professionnelle, nos jeunes vont avoir des périodes de doute professionnel, vont vivre des retournements de situations, des changements de paradigmes, des imprévus et c’est en mettant en place dès maintenant un processus de réflexion, d’analyse, d’introspection que l’on peut armer le jeune et le (futur) professionnel à rebondir : aider un adolescent ou un adulte à se connaître ou à mieux se connaitre, à identifier ses fragilités/ses forces et à s’en servir est un cadeau pour la vie !

Une petite ou une grande question ?